Développez votre entreprise par la transformation digitale.

Ce que l’on a vécu depuis un an avec la crise du coronavirus a mis à mal les commerces. Presque tous les secteurs d’activité ont été touché. Si le chiffre d’affaires de certaines entreprises a été réduite de 100%, d’autres ont réussi à garder la tête hors de l’eau en changeant leur fonctionnement. Vous vous en doutez sûrement, ils ont opté pour le commerce en ligne (ou e-commerce). Avec notamment le système du click and collect, les commerces ont pu continuer de vendre sans avoir besoin d’accueillir de clients dans leur boutique. C’est ce que l’on appelle la transformation numérique. Mais la transformation digitale permet surtout de développer l’existant. Plusieurs étapes interviennent dans le processus, depuis la définition de la clientèle cible jusqu’à la transformation digitale avec une agence de référencement naturel. On vous explique dans cet article les différentes étapes pour y parvenir.

Mettre en place sa transformation digitale

1. Audit de ce qui existe déjà.

Il faut faire un état des lieux général de l’organisation de votre entreprise dans le numérique. Qu’est-ce qui est déjà digitalisé ? Qu’est-ce qui ne l’est pas ? Cette étape vous permettra de déterminer votre stratégie de transformation digitale. En fonction de la taille de votre entreprise, cette étape sera forcément plus ou moins longue.

2. Définir vos besoins.

Qu’est-ce qui ne va pas ? Que pourrait-on améliorer ? Ce sont ces questions qui vous permettront de savoir comment améliorer votre entreprise, soit en réparant ce qui ne va pas, soit en innovant. Les voies d’amélioration peuvent aller de l’automatisation des tâches à l’amélioration de la communication interne. Le tout est de mettre en place de nouvelles procédures plus simples à réaliser.

3. Gérer les données collectées.

Qui dit transformation numérique dit multiplication des données. Les supports de vos améliorations peuvent être des ordinateurs, des smartphones, ou encore les machines. Chaque appareil envoie ses informations, et il faut les traiter, et les sécuriser. 

4. Formation des collaborateurs.

Les méthodes changeront, mais vos collaborateurs devront apprendre à les utiliser. Des formations seront certainement nécessaires pour l’utilisation des nouveaux procédés. Mais le mieux reste le travail en amont ( expliquer le pourquoi, le comment et le quand). Un collaborateur qui en mis au courant à chaque étape de la transformation s’impliquera plus à cette transformation et comprendra plus facilement comment il devra agir ensuite.

5. Analyse des résultats collectés.

Comme dit précédemment, vous aurez un accroissement significatif du nombre de données. Il faut aussi savoir les analyser, mais surtout savoir quelles données sont pertinentes. C’est ce qu’on appelle les KPIs (pour Key Performance Indicator). Vous aurez un aperçu exact de l’évolution de votre entreprise et pourrez anticiper d’éventuels problèmes avant que ceux-ci ne soient graves. Les KPIs changent en fonction de secteur dans lequel vous travaillez et concernent à la fois le fonctionnement de votre entreprise (chiffre d’affaires, nombre de clients, etc), vos collaborateurs (moral, adhésion au projet, etc.), et l’image de votre marque (notoriété, satisfaction des clients, etc.).

Ces étapes peuvent encore être développées. On ne vous a montré ici que la partie émergée de l’iceberg.